J'avais le goût de faire des savons, de retenter le coup après mes 2 derniers ratés ( zut pas pris de photo ) : mon savon jasmin/thé vert avec des feuilles de thé dedans... le thé a carrément infusé et ça a fait des taches brunes  pas jolies jolies... et il sentait vraiment trop bizarre après 2-3 semaines... et il était hyper friable, pas moyen de le couper correctement.

Mon savon avoine et miel... a surchauffer, et s'est séparé. Dans le doute je l'ai jeté ! L'odeur sucrée au début j'aimais bien, mais au final c'était trop fort pour moi. Je suis plus fruitée/vert/frais que gourmande en fait. Donc il est devenu brun très très foncé, et une des huiles s'est complètement séparée. Donc tout le savon était gluant. Je crois que le mélange lait/miel/cire d'abeille était trop intense.... et  peut-être que je n'ai pas assez bien mélanger, je ne sais pas trop.

Donc la tentative d'aujourd'hui j'ai fait un plus simple, avec une recette de Michèle sur le forum de kimitsu, avec une toute mini modification ( j'ai mis les valeurs idéales, mais en réalité ma balance est précise au gramme, donc j'ai arrondi a la hausse toutes les huiles) :

Pour 588.8 gr d'huiles ( pour remplir mon moule ) réf : soapmaker.ca

HV canola 176.64 gr (30%)
HV coconut 206.07 gr (35%)
HV olive 176.64 gr (30%)
HV ricin 29.44 gr (5%)

Soude (a recalculer)
Eau 223.74 ml

Fragrance citron ( 5 ml )
Fragrance crème de coco ( 6 ml )
J'ai ajuster la fragrance dans mon plat d'ajout, dilué dans un peu d'huile. Donc c'est peut-être un petit peu différent des chiffres. Mais pas de beaucoup !

Surgras à 8%

INS : 145

Pour une fois la trace n'a pas été trop rapide, elle était légère quand j'ai mis les fragrances, et j'ai touillé en masse jusqu'à la vraie trace. J'ai mis en moule, comme un charme, dans une boite à jus oasis. Ça devrait me faire 7 barres de 1" d'épais environ. La couleur est jaune pâle.

J'ai hâte de le démouler et de le couper pour voir s'il sentira bon.

EDIT : il est trop mou, presque gluant. Je pense que je n'ai pas mis assez d'huiles solides a température ambiante. Et il sens étrange, il pu presque : ni coco, ni citron, un espèce d'amalgame d'odeur chimique qui ont mal tourné. Mais sinon, il mousse bien ! Et il lave bien.