Des_fleurs_pour_Algernon



4e couverture :

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l'intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l'assistance de la psychologue Alice Kinnian, d'appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d'esprit employé dans une boulangerie.

C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser.

Mais un jours les facultés supérieures d'Algernon déclinent. Commence alors pour Charlie le drame atroce d'un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner â l'état de bête...

Mon avis :
J'ai dévoré le livre. Je viens de le finir aujourd'hui et j'ai l'impression de l'avoir lu en une heure même si j'y ai mis la semaine par ci par là. Le récit coule de lui-même. Ce que j'apprécie, c'est que l'écrire du roman et le vocabulaire, ainsi que les tournures de phrases sont différentes selon que c'est "Charlie le simple d'esprit" ou "Charlie le génie". C'est écrit comme un journal intime, un compte rendu pour être plus exact, que Charlie écrit tout au long de l'expérience. On voit passer ses états d'âmes, ses soucis, ses émerveillement devant les changements qui opèrent en lui, et finalement sa crainte en cours de route.
Une très belle histoire, avec des références a Platon dans son mythe de la caverne. J'ai adoré ! Et j'ai été touchée à la fin.

Bref je le recommande, car c'est un livre qui peut à la fois relaxer complètement et aussi faire réfléchir un peu a qui veut pousser la réflexion un peu plus loin au sujet de l'histoire et du message philosophique.

10/10 car je n'ai rien a redire !